Accueil.    Présentation. Bluet des Vosges. Les produits.    Recettes.    Photos. Dossier Presse.    Contact-Liens.

Menu

Les sirops


Les sirops sont préparés à partir de fruits pressés à froid dans un pressoir hydromécanique importé d'Allemagne. Le procèdé permet d'obtenir une qualité de jus exceptionnelle. Préparés au sucre de canne, ils sont cuits au plus trois minutes.

Certains comme la mûre ou la mûre-sureau ont des vertus thérapeutiques. Ils peuvent être bus comme infusion en y rajoutant éventuellement une rondelle de citron.

Groseille à maquereau et casseille constituent des sirops originaux extrèmement désaltérants.

La palme de l'originalité et du succès revient à la climontine. Celle-ci est un mélange de bluet et d'une très vieille variété de groseilles (mulka). Le parfum est incomparable. Le sirop est très apprécié par les enfants, mais il est de plus en plus employé mélangé au vin blanc, et aussi coupé avec du jus d'orange et de l'eau.



LES SIROPS

Le jus de bluets des Vosges

ou le fruit du hasard.

Aout 2003, c’est la canicule. Le pédoncule se détache avec le fruit, celui-ci flétrit. Le fruit ne peut plus être vendu en frais ni transformé en confiture. Seule solution pour sauver la récolte, transformer les fruits en jus. Je récupère un broyeur manuel, un pressoir et négocie avec l'atelier associatif de jus de pommes de La Broque pour la pasteurisation. Deux kilos de fruits sont nécessaires pour produire un litre de jus. Je prends ma calculette, il ne m'est pas possible de m'en sortir financièrement à moins de 7,00 euros le litre. Les femmes de la maisonnée lèvent les bras au ciel. A ce prix, aucun litre ne sera vendu.

Aujourd'hui si la production reste marginale, il m'arrive de vendre la production  sans l'exposer  pour la réserver à une clientèle fidèle qui l'achète avant tout pour raison thérapeutique.

Les vinaigres


Tous les vinaigres sont arômatisés. Les extraits de fruits sont massérés de trois mois à cinq ans dans un vinaigre d'alcool, unique vinaigre permettant à l'arôme des petits fruits de bien s'exprimer. L'arôme de la mûre en devient particulièrement subtil. Quant au vinaigre de bluet, il s'agit une fois de plus d'un arôme inconnu à découvrir.

2009-2017 ©  Jean.Vogel