Accueil.    Présentation. Bluet des Vosges. Les produits.    Recettes.    Photos. Dossier Presse.    Contact-Liens.

Menu

Les petits fruits rouges

A l’instar des bluets, ma production de framboises, mûres, mûroises, groseilles, cassis et casseilles répond aux mêmes critères de production, conformément à la charte des Produits Fermiers de Montagne et du réseau Bienvenue à la Ferme.

Mes fruits sont :
- exempts de traitement chimique
- fertilisés au compost et aux écorces de sapin
- cultivés sur une petite exploitation au coeur du massif vosgien
- cueillis à la main et à maturité
Pour chacun des petits fruits, il existe un nombre important de variétés aux parfums et usages différents : en frais, confiture, tarte, jus, aigre-doux, ...
Le Bluet des Vosges

Le bluet des Vosges (vaccinium corrymbosum) est le cousin de la myrtille sauvage (vaccinium myrtillus). Originaire d’Amérique du Nord, il y est cultivé depuis la fin du 19ème siècle. Son développement en France est plus récent.
Plante arbustive de sol acide, plus rustique que la myrtille, le bluet est particulièrement adapté au massif vosgien.
Son port érigé évite tout risque de transmission de maladie par le gibier.
Dans le souci de garantir des fruits de qualité, la marque "Bluet des Vosges" a été déposée.
2009-2017 ©  Jean.Vogel
LES FRUITS

Une dizaine de fruits et une quinzaine d'arômes...


Bluet des Vosges, bluet-cassis, mûres, framboise-groseille,mûroise, groseille, groseille à maquereau, casseille,groseille-cassis, églentine, pomme de Noel, pomme sauvage, pomme de Noel-coing, coing, pomme-sureau.

Certains de ces fruits vous sont communs, d'autres moins.


La mûroise est un vieil hybride naturel de la ronce et de la framboise (JO N°30-2003), d'origine anglo-saxone. Ne cherchez pas, vous ne l'avez jamais vu chez votre primeur. Le fruit n'a aucune tenue, il se délite en une heure de temps après récolte. Le plant est d'autre part couvert de petites épines qui ont le don de se casser sous la peau, rendant sa culture peu commode. Sa productivité est relativement faible, mais elle présente deux atouts majeurs. La plante est résistante aux maladies et surtout, si le fruit frais est assez quelconque, une fois transformé, il est possible d'obtenir une des meilleures confitures qui soit. Le fruit de tous les records. Il m'est arrivé un jour sur le marché de Saâles d'en vendre plus de 40 pots sans faire goûter, ni même que les pots soient exposés sur le stand.


La pomme de Noël est une vieille variété de pommes alsaciennes, la Christkindel. Les anciens la lustrait et la suspendait au sapin de Noël. La coutume veut qu'une année, il n'y eut pas de récolte et qu'un petit malin inventa ... les boules de Noël. Les arbres, pour l'essentiel, tous très anciens, ont quasiment disparu de la plaine d'Alsace avec l'urbanisation, les labours profonds et les désherbants. On les retrouve encore dans le piémont et dans le massif vosgien. Outre sa couleur, donnant une superbe gelée rouge, le fruit transformé dégage un très subtile parfum de coing.

J'en ai replanté quelques arbres hautes-tiges. Ils font partie d'une collection de près de 300 arbres, pour l'essentiel pommiers représentant près de 100 variétés, souvent très anciennes.